Route © Pro Natura

Nos prises de position

Découvrez ici comment Pro Natura Genève se positionne face à différents projets d'aménagement du territoire:

Stockage de machefers

Le comité Pro Natura Genève tenu le 8 mars 2018 a décidé de réagir contre la solution de stockage des mâchefers proposé par le Conseil d'Etat. Les sites choisis dans 3 communes genevoises sont en zone agricole et forestière. Le stockage de ces déchets aura dont une influence sur les milieux naturels et les connexions biologiques.

Pro Natura Genève demande au Conseil d'Etat d'étudier des alternatives, notamment pour le recyclage de ces déchets.

Traversée du lac

Par la décision de son comité le 11 février 2016, Pro Natura Genève s'oppose à la Traversée du lac, un projet autoroutier qui prévoit de relier le Vengeron jusqu'à la Pointe à la Bise par un pont ou un tunnel, puis en souterrain à travers toute la campagne rive gauche jusqu'à Thônex Vallard.

A ce titre, notre association a fait partie du comité unitaire contre la Traversée du lac lors des votations du 5 juin 2016 et a émis des recommandations de vote dans les prises de positions officielles.

Pro Natura Genève redoute spécialement

  • Une mise en danger de nombreuses espèces (oiseaux et batracien)
  • La destruction de plusieurs hectares de milieux naturels précieux
  • La production de déchets d’excavation 3x plus grands que pour le CEVA
  • La création d'une nouvelle route qui augmentera la circulation

Routes de liaison Genève-sud L1/L2

En 2017, le Grand Conseil genevois a été saisi pour un projet de loi ouvrant un crédit d'investissement de 87 millions de francs pour la réalisation de deux nouvelles routes (L1 et L2) dans la région Genève Sud. L'objectif est de capter la majorité du trafic issu des communes de Genève Sud (Plan-les-Ouates, Lancy, Bardonnex, Troinex, Carouge, Veyrier) et accompagner le développement urbain.

Pro Natura Genève et WWF Genève s'opposent à ces nouvelles infrastructures routières, sachant que leur tracé en pleine zone agricole aura un impact sur la biodiversité et traversera des écosystèmes fragiles.

Agrandissement de l'aéroport de Genève

La Confédération a conçu un plan sectoriel de 'infrastructure aéronautique (PSIA) mis à l'enquête publique fin 2017, prévoyant l'agrandissement de l'aéroport de Genève et l'augmentation du trafic aérien.

Pro Natura Genève s'oppose à ce projet et regrette que l'envionnement soit aussi peu considéré (augmentation du bruit, de la pollution de l'air sans taxer le kérosène, etc).

Vous souhaitez nous alerter sur un projet d'aménagement du territoire dommageable pour la nature? Contactez-nous!


@email
Tél.: 022 311 10 10



Cela pourrait aussi vous intéresser

Nos pub­li­ca­tions

Vous trouverez prochainement ici nos différentes publications.

Faire un don

Grâce à votre contribution, Pro Natura Genève peut…

Médias et con­tact pour les médias

Vous êtes journaliste et vous souhaitez en savoir plus…

Vue d'ensemble